Hello ma chère femme d’impact,

Je te souhaite un super début de printemps. Ici au Québec, le soleil fait enfin irruption dans notre vie, donc c’est un peu l’extase quand on vient de passer plus de 6 mois de grosse neige. Qui dit printemps, dit ménage de printemps, et cela tombe à pic, car le changement de saison doit aussi rimer avec nouvelles priorités pour le nouveau trimestre qui pointe du doigt.

Ma question pour toi, est de savoir d’abord si tu as fait ton bilan de ton 1er trimestre, et de te demander ce que tu planifies faire afin de passer un EXCELLENT 2ème trimestre cette année.

A. Tout est une question du POURQUOI tu veux accomplir tes objectifs

J’ai compris qu’avec le temps, le mariage, la maternité, mon temps serait encore plus limité. Je me souviens lorsque j’étais fiancée et que je vivais dans mon appartement, combien il m’était facile, de maintenir mon blogue, mes activités para-professionnelles, et prendre soin de mes chers. Les réseaux sociaux était comme un parc d’attraction pour moi (je faisais pratiquement un Live par jour de plus d’1h!). J’ai beaucoup aimé cette période, pourtant il faut dire que mon agenda était bien rempli, pourtant j’étais très efficace. Pourquoi? Et bien, je voulais FAIRE la différence dans la vie de ma communauté, de ma famille, de mon église, en donnant le meilleur de moi-même. J’ai saisi que mon épanouissement se trouve dans le fait de semer dans la vie d’autrui, et même lorsque j’étais fatiguée ou d’humeur à procrastiner, cela ne m’empêchait pas de continuer à être constante dans mes actions.

En fait, tout est une question de mentalité dans nos décisions majeures. Je veux pouvoir laisser un certain patrimoine à mes enfants, mais aussi à la prochaine génération. En effet, je peux me permettre de me mettre à mon compte, car j’ai vu des exemples autour de moi le faire, ainsi je souhaite inspirer d’autres après moi à faire de même. C’est ce POURQUOI qui me permet de toujours faire un peu plus. Chaque jour.

B. Aies de la clarté sur tes objectifs

Depuis des années je tiens un journal. J’ai même une collection entière de journaux que j’ai utilisés, voire usés, qui m’ont permis d’aller À UN AUTRE NIVEAU. Je suis de l’ancienne école qui aime écrire à la main les choses que je dois accomplir: que ce soit mes objectifs de vie, ou bien même mes objectifs journaliers, j’aime toujours avoir un visu dessus. Il y a un déclic qui s’est opéré quand je me suis assise pour réfléchir sur les buts que je souhaite atteindre. Il y a le processus de réflexion, et dans le fait d’écrire, nous nous conditionnons à y consacrer du temps, car si on écrit, c’est qu’il s’agit d’une priorité. Enfin, c’est ce qui s’opère pour moi…

Donc, je garde cette habitude d’écrire mes objectifs, mais surtout je prends le temps de les regarder quotidiennement, et même plusieurs fois par jour afin d’éviter d’être distraite.

C. L’importance d’une routine

L’objectif n’est pas d’être rigide dans les tâches qu’on doit faire mais plus de comprendre l’importance d’une routine qui conditionne nos habitudes. Il est vrai je n’ai plus la même routine que lorsque j’étais uniquement célibataire, mais le fait d’avoir établi une routine de manière quotidienne pendant des années, a fait comprendre à mon cerveau qu’il me faut bien démarrer mes journées, mais surtout que je peux créer de nouvelles habitudes selon les buts que je me suis établie. Ma routine peut différer d’un jour à l’autre, mais il y a des éléments qui reviennent toujours:

  • le fait de regarder mes objectifs annuels et trimestriels
  • Le fait d’écrire mes objectifs de la semaine et journaliers dans un de mes journaux
  • le fait de rendre grâces pour tout ce que j’ai afin de mieux demeurer dans le moment présent et de pouvoir recevoir plus

Il y a des moments, j’effectue ces objectifs le soir, (la plupart du temps je les fais le matin), d’autres en début d’après-midi, mais en vrai, je suis constante dans cette habitude.

Les habitudes sont une conséquence de notre état d’esprit et un conditionnement mental. Il est facile d’adopter une mauvaise habitude, et il devient plus difficile de s’en défaire. Tout est une question de revenir sur les deux points précédents qui permettront de donner la motivation nécessaire de commencer, et notre véritable travail est de rester rigoureux dans cette routine.

Voilà ma chère, j’espère que cet article t’aide et si tu veux on peut continuer la conversation. Parmi les trois points cités pour établir de bonnes priorités, quel est le point le plus difficile à mettre en place selon toi? N’hésite pas à répondre dans la zone de commentaire!

Voici une liste de ressources (je consomme beaucoup de contenu en anglais! j’espère que tu comprends cette langue!), qui m’ont aidée dans mes priorités, j’espère que cela t’aidera!

Comment multiplier ton temps:

Jouer sur l’effet cumulé de Darren Hardy.

 

À très bientôt alors!

Inès!

3 aspects d'une femme puissante

Lorem ipsum dolor sit amet, nihil alienum his ne, his magna appareat platonem in. Quando persius debitis vix ei, no nibh saperet vel.

You have Successfully Subscribed!